Informations

Suivez-nous sur Facebook

ASTARTE contient 4 souches probiotiques de lactobacilles brevetées (brevets Européens EP 2509 610 et Américains US 8846 027) :

Les 4 souches de lactobacilles ASTARTE :

  • Lactobacillus Crispatus LBV 88 : DSM 22566

  • Lactobacillus Rhamnosus LBV 96 : DSM 22560

  • Lactobacillus Jensenii LBV 116 : DSM 22567

  • Lactobacillus Gasseri LBV 150 : DSM 22583

 

Ces probiotiques ont été sélectionnés avec soin et testés cliniquement sur un panel de femmes sujettes aux mycoses vaginales. En produisant de l’acide lactique, les lactobacilles stabilisent le pH physiologique du vagin, renforçant ainsi les mécanismes de défenses naturels contre les infections vaginales.

De bonnes bactéries qui favorisent la santé des femmes :

Les lactobacilles sont essentiels pour maintenir la flore vaginale saine et pour prévenir les infections vaginales.

Parfois, les lactobacilles peuvent manquer et une infection vaginale peut alors survenir, accompagnée de symptômes désagréables tels que des pertes vaginales anormales, des démangeaisons ou une sensation de brulure.

Nous savons aujourd’hui que l'appareil digestif fonctionne comme un réservoir pour les lactobacilles vaginaux, et qu'une administration orale de lactobacilles aide à maintenir une flore vaginale saine et à prévenir l'apparition d'infections.

Par conséquent, une composition physiologique de lactobacilles vaginaux a été spécialement développée pour aider la flore vaginale à l’aide de lactobacilles par le biais d’une supplémentation orale. Cette supplémentation orale avec des lactobacilles se traduit par un entretien physiologique de la flore vaginale et son maintien en bonne santé.

Ainsi, Astarte peut soit prévenir l’infection vaginale (traitement de soutien) soit restaurer la flore après une infection (traitement d'attaque).

Efficacité cliniquement prouvée :

  • Les patientes présentent une diminution des symptômes à 7 jours (odeurs désagréables, démangeaisons intimes…)

  • La majorité des patientes ne présentent pas de récidive de vaginose bactérienne après un traitement de 7 jours avec ASTARTE

 

Lactobacilles administrés par voie orale avec :

  • Prélèvement vaginal avant la prise

  • Prélèvement vaginal 1 semaine après la prise

  • Prélèvement vaginal après 1 semaine sans traitement probiotique

 

Concentration moyenne de l’ensemble des lactobacilles :

Au début de l’étude, les niveaux étaient faibles (moyenne 3.07 E+06 ; SD +/- 5.23 E+07)

Après la prise orale, la concentration a augmenté (moyenne 5.77 E+0.7 ; SD +/- 1.72 E+08)

Après une semaine sans prise, les niveaux étaient plus élevés qu’avant la thérapie (moyenne 2.71 E+0.7)

 

Changement du score de Nugent avant l’administration et changement de la vaginose bactérienne en une flore intermédiaire :

Le score de Nugent avant l’administration de probiotiques était de 8 (SD 1.07), ce qui représente un grade 3 de la flore vaginale (en termes cliniques : vaginose bactérienne)

Après une semaine, amélioration du score de Nugent à 6 (SD 0.79), ce qui correspond à un grade 2 (flore intermédiaire) et donc à une disparition de la vaginose bactérienne.

Après une semaine supplémentaire, ce diagnostic microbiologique clinique restait inchangé, avec un score de Nugent de 6 (SD 1.79), grade 2 (SD 0.55).